Associations membres de l’Union

Lors de la constitution de la Communauté de Communes Cœur Cote Fleurie, nous avons souhaité accompagner ce mouvement positif et rassembler l’ensemble des associations des 11 communes qui en faisaient partie et qui ont toutes le même objet : intervenir dans les domaines de l’environnement : la protection de la nature, de l’amélioration du cadre de vie, de la protection de l’eau, de l’air, des sols, des sites et des paysages, la lutte contre les pollutions et les nuisances ; de la protection du patrimoine architectural et culturel et de l’urbanisme.

Cela a donné naissance à : « L’UNION des RIVAGES de la TOUQUES »,
Composée des trois associations suivantes :

En 2014 Les associations de Deauville et de St Arnoult ont fusionné pour donner naissance à l’Association :

Toutes sont indépendantes et les cotisations de leurs adhérents leur permettent de ne solliciter aucune subvention.

L’Union des Rivages de la Touques intervient principalement auprès de la Communauté de Communes Cœur Côte Fleurie. A ce titre nous avons participé activement aux enquêtes publiques récentes, relatives à l’élaboration du nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) ainsi qu’aux enquêtes concernant les opérations de dragage du chenal de la Touques.

Aujourd’hui, l’Union regroupe   1160 adhérents.

D’autres associations ont souhaité nous rejoindre :

  • L’Association des Amis de la Chapelle St Michel d’Hennequeville (ASMH) : leur site
  • L’Association de Sauvegarde du Prieuré de St Arnoult (APSAT) : leur site
  • L’Association de Sauvegarde du Site et de l’Environnement de Blonville-Bernerville (ASSEB) : les contacter : asso.patrimoinebenerville@gmail.com
  • L’Association des Piétons et Cyclistes des Bords de la Touques : leur site
  • L’Association de Promotion et du Patrimoine de Villerville (APPV) : les contacter : sauvegarde.patrimoinevillerville@orange.fr
  • L’Association Pays d’Auge, Nature et Conservation : leur site

L’Union a rejoint le GRAPE (Groupement Régional des Associations de Protection de l’Environnement de Basse Normandie) en 2011 et nous siégeons au Conseil d’Administration.

L’action de ce groupement s’étend sur l’ensemble du territoire de la Basse Normandie. Le GRAPE possède l’agrément en tant qu’association environnementale. Nos actions étant concomitantes, ce rapprochement permet à l’Union de participer à des enquêtes publiques concernant des zones limitrophes de la Coeur Côte Fleurie, comme celle concernant les Marais de la Touques (Déviation de Canapville), d’avoir accès à de nombreuses informations et de précieux contacts au niveau des Préfectures, Conseils Régionaux et Départementaux et des organismes comme l’IFREMER, les Universités de CAEN et de ROUEN.

De plus nous avons une forte délégation pour tout ce qui touche les problèmes de la Baie de Seine. Nous disposons ainsi d’un siège au Comité de suivi des dragages et des déversements en Baie de Seine par le Grand Port de Rouen : rappelons que 5 Millions de mètre cubes de sédiments sont déversés chaque année à quelques kilomètres de nos plages.

L’année passée, chargés d’une mission relative à l’énergie éolienne, nous avons rendu un rapport transmis au Préfet ainsi qu’aux maires des communes concernées.

Le site du GRAPE : www.grape-bassenormandie.fr